Les pompes funèbres Sublimatorium Florian Leclerc sont au service des familles et proches endeuillés. Elles les accompagnent dans cette étape douloureuse qu’est le décès d’un être cher. En plus de l’organisation des obsèques et de la souscription de contrats obsèques, les pompes Funèbres Sublimatorium Florian Leclerc proposent de la marbrerie funéraire.

Les pompes funèbres Sublimatorium Florian Leclerc se chargent de tous les travaux de marbrerie funéraire, à savoir la construction, l’ouverture de caveaux, le creusement, mais aussi la réfection de monuments anciens. Elles se proposent de fournir aussi des articles funéraires.


Type de monument funéraire Peinture / Lettres sur pierre tombale Coût de la pierre tombale Pose de monument funéraire Composition de la pierre tombale Choix de la pierre tombale Gravure photo sur pierre tombale Matières pierre tombale Entretien de la pierre tombale Autres types Exemples de pierre tombale Monument cinéraire Définition pierre tombale Paiement de la pierre tombale Ornement et gravure sur pierre tombale

La pierre tombale : définition et caractéristiques

Une pierre tombale, c’est quoi ?

Le monument funéraire, qui peut prendre l’aspect d’une pierre tombale, est le lieu de recueillement pour les familles. C’est le dernier lien physique qui existe entre le défunt et ses proches. Il est très important dans le travail deuil.

Les pompes funèbres Sublimatorium Florian Leclerc proposent des pierres tombales en marbre ou en granit, qui peuvent être gravées et contenir des photos.

Différents critères font varier le prix de la pierre tombale : la forme, le type de granit etc.

Comment faire le choix de la pierre tombale ?

Les monuments funéraires, ou bien les tombes funéraires, sont des ouvrages destinés à perpétuer le souvenir des défunts et à matérialiser l’emplacement d’une sépulture. Des restrictions peuvent exister selon les cimetières, il est important de se renseigner sur le règlement intérieur du cimetière auprès de votre conseiller funéraire ou bien auprès de la mairie en charge du cimetière.

La pierre tombale peut être réalisée dans différentes formes : les modèles sans stèle, les modèles classiques, les modèles sans tombale, les modèles travaillés, les modèles modernes, les modèles doubles, les modèles Chapelles. Il est également possible de réaliser un monument religieux : les modèles israélites, les modèles chrétiens, les modèles chinois, les modèles musulmans et les modèles cinéraires.

Modèle sans stèle
Modèle classique
Modèle sans tombale
Modèle cinéraire
Modèle moderne
Modèle travaillé
Modèle double
Modèle chapelle
Modèle chrétien
Modèle chinois
Modèle musulman
Modèle israélite

Il existe plusieurs formes de stèle : rectangulaire, doucine, 2 pans ou encore une stèle plus travaillé (forme de cœur par ex.). La tombale peut également avoir différentes formes : rectangulaire, 2 Pans, en pente, queue de billard, arrondie.

Composition de la pierre tombale

Le monument funéraire, fourni par les pompes funèbres Sublimatorium Florian Leclerc, est composé de différentes parties. Aux familles ensuite de choisir de les intégrer ou pas.

Le soubassement : C’est la pierre qui est au contact du sol. Elle peut prendre différentes formes. Sa hauteur varie généralement de 10 à 20 centimètres, voire davantage.

La tombale : Il s’agit de la pièce de marbre recouvrant le dessus du soubassement. La tombale peut comporter des gravures si le monument n’a pas de stèle.

La stèle : C’est la partie verticale du monument funéraire. Les nom et prénom du défunt sont généralement inscrits sur la stèle

La semelle : C’est la partie horizontale constituant l’assise du monument. Une semelle peut être monolithe ou composée de plusieurs parties

Tarifs de la pierre tombale

Quel est le coût d’une pierre tombale ?

Le prix d’un monument funéraire varie en fonction de sa composition, de sa taille, de sa forme, de sa matière, de ses ornements, de ses finitions et des travaux d’installation. Par exemple, une pierre tombale très simple peut avoisinée les 900 euros. Il est nécessaire de se rapprocher de votre pompes funèbres ou de votre marbrier pour faire établir un devis.

Qui doit payer la pierre tombale ?

La personne qui organise les funérailles du défunt peut financer les obsèques du défunt en demandant le prélèvement de la somme sur le compte bancaire de ce dernier. Les frais ne doivent pas excéder 5.000 €, ils doivent intervenir dans la limite du solde créditeur des comptes du défunt et vous devrez présenter la facture à la banque.

Si la valeur des biens de la succession est insuffisante, les personnes tenue d’une « obligation alimentaire » envers le défunt doivent payer les frais manquants. Il s’agit des enfants, des parents, des gendres et des belles-filles ( exceptés si les maris et femmes de ces derniers sont décédés).  Même si ces personnes ont renoncé à la succession, ils sont tenus au paiement des frais d’obsèques dans la proportion de leurs ressources.

En cas d’absence de famille  ou si la famille est dépourvue de ressource, la commune du lieu du décès prend en charge l’organisation et les frais d’obsèques.

Certains organismes peuvent participés aux frais d’obsèques comme les mutuelles, la CPAM ou la CNAV.

La CPAM prend en charge les frais d’obsèques si le défunt était moins de 3 mois avant la date de son décès salarié, chômeur indemnisé par Pole Emploi, bénéficiaire d’une rente d’accident du travail ou pour maladie professionnelle avec un taux d’incapacité d’au moins 66,66% ou bénéficiaire d’une pension d’invalidité. L’aide financière peut atteindre les 1.609 euros et peut être doublée en cas de décès au cours d’un déplacement professionnel.

A noter que la loi française autorise à être enterré en pleine terre comme en caveau, mais sans forcément placer une pierre tombale, il est toutefois obligatoire d’apposer le nom du défunt sur un repère en bois généralement.

Choix de modèle de pierre tombale

Quelles sont les différentes matières d’une pierre tombale ?

Les pompes funèbres Sublimatorium Florian Leclerc vous proposent de concevoir un monument funéraire sur demande, en utilisant plusieurs matières. Mais la plus courante est le granit car c’est la pierre qui demande le moins d’entretien et offre le plus large choix de couleurs (rose, noir, blanc, bleu etc.)

Le granit : Il résiste parfaitement dans le temps et aux intempéries, il est aussi plus économique que le marbre et nécessite peu d’entretien.

Le marbre : Il est plus fragile que le granit. Il est plus facilement utilisé à l’intérieur qu’en extérieur. C’est une pierre calcaire sujette aux taches et aux rayures.

La pierre : Elle est un matériau poreux qui noircit plus facilement avec le temps et qui a tendance à prendre la poussière. Elle est moins utilisée qu’auparavant.

Les nouveaux matériaux : L’acier, le ciment mosaïque, le verre ou le bronze présentent l’avantage de faciliter la personnalisation du monument.

Existe t il d’autres types de pierres tombales ?

Pour être précis, le terme « pierre tombale » désigne le monument funéraire en pierre sur lequel sont gravés le nom de la personne enterrée, ses dates de naissance et de mort, avec parfois un message personnel ou une épitaphe en plus. En fonction de sa position et de sa fonction, une pierre tombale se décline en plusieurs types : 

La stèle : c’est le monument en pierre placé debout à l’extrémité de la tombe.

La dalle funéraire : il s’agit d’une plaque, la plupart du temps en pierre, qui est posée au-dessus d’une sépulture. Les dalles funéraires sont particulièrement utilisées dans les dallages des églises. D’ordinaire, on y retrouve des gravures (épitaphe, représentation du défunt).

Quelles sont différentes familles de monument ? 

Même s’il est vrai qu’au premier abord, toutes les tombes d’un cimetière peuvent se ressembler, il existe de nombreuses différences entre les divers types de monuments. En fonction de leur aménagement, de leur fonction, de leur forme et de leur composition, on distingue plusieurs grandes familles de monuments : 

La pierre tombale : c’est la partie qui recouvre la sépulture, le plus souvent faite de marbre, granit ou pierre. On peut la personnaliser en y gravant des messages, des épitaphes, des informations sur le défunt… C’est devant la pierre tombale que les proches peuvent se recueillir ou déposer des fleurs.

La stèle : à ne pas confondre avec la précédente, la stèle correspond à la partie verticale du monument, placée à l’extrémité de la tombe. Là aussi, il est possible de la personnaliser en y gravant des informations.

Les monuments cinéraires : il s’agit des monuments destinés à accueillir les urnes contenant les cendres des défunts après la crémation. Il existe plusieurs types de monuments cinéraires : le columbarium (composé de multiples compartiments hors sol, disposés en rang, à même de recevoir plusieurs urnes), le cavurne (un petit compartiment, la plupart du temps enterré et situé sur une concession funéraire), et la tombe cinéraire (un petit compartiment, dans le sol, destiné à conserver l’urne funéraire et sur laquelle on peut disposer une petite plaque commémorative).

Le caveau : le caveau funéraire, généralement en pierre, est une pièce située en sous-sol, sous les tombes, qui sert à conserver les cercueils. Ces derniers ne sont donc pas directement en contact avec la terre.

Le caveautin : on peut le considérer comme un entre-deux, à la jonction du caveau et de la tombe. Plus précisément, il s’agit d’une fosse entourée d’une dalle de béton ou de ciment. Ce monument sert à protéger le cercueil de la pression de la terre. Néanmoins, contrairement aux caveaux, les caveautins ne sont habituellement pas étanches.

La chapelle : c’est une petite construction élégante, hors sol, avec des murs, un toit et une porte. Généralement, l’architecture des chapelles rappelle celle des cathédrales ou des églises. Ces derniers temps, le recours aux chapelles comme monument funéraire se fait de plus en plus rare.

L’entourage : monument bas et plutôt petit, c’est une construction toute simple, dépourvue de pierre tombale et de stèle. En fait, l’entourage est constitué d’un terrain que l’on délimite à l’aide de pierres, de végétaux ou d’autres matériaux. Ensuite, la sépulture est recouverte de pierres ou de plantes.

L’enfeu : case étanche construite hors du sol, l’enfeu sert à accueillir un ou plusieurs cercueil(s) et/ ou urne(s) funéraire(s). On peut y ajouter une plaque ou bien personnaliser la,porte de ces monuments.

Services autour de la pierre tombale

Comment doit on poser une pierre tombale ?

Bien évidemment, la pose d’une pierre tombale est une étape délicate, qu’il faut réaliser avec soin pour s’assurer de la solidité et de la durabilité du monument funéraire. Il faut donc faire appel à un professionnel, qui peut opter pour plusieurs options de pose, en fonction du modèle de tombe choisi :

  • enterrée entièrement, de manière à ce que la partie supérieur de la pierre tombale soit au ras du sol
  • enterrée de moitié
  • enterrée aux trois quarts (environ 40 cm en général)
  • posée entièrement sur le sol (dans le cas d’une chapelle ou de l’enfeu par exemple)

Comment faut il nettoyer une pierre tombale ?

La loi n’impose aucune obligation d’entretien de la tombe néanmoins la commune a le droit de reprendre le terrain concédé si pendant une longue période, la tombe est laissée en mauvais état. Dans un souci d’hygiène, de sécurité et de décence, le règlement du cimetière peut imposer un entretient.

Sublimatorium Florian Leclerc vous propose un service d’entretien de tombe avec un passage de 1 à 4 fois par an comprenant un fleurissement à chaque passage. Une fois le travail exécuté
une photo vous sera envoyée.

EN SAVOIR PLUS

Suppléments autour de la pierre tombale

Faut il mettre une photo sur la pierre tombale?

Pour rendre hommage au défunt, beaucoup de familles optent pour la pose d’une photo sur la tombe. La photo est imprimée sur porcelaine puis chauffé pour figer l’image. La photo porcelaine
peut être en noir et blanc ou bien en couleur, et sa dimension et sa forme peuvent varier en fonction de votre choix.

Attention, il est compliqué de poser une photo sur un matériau comme la pierre car il est trop poreux.

Que faut il savoir sur les ornements et gravures sur une tombale ?

Les conseillers funéraires des pompes funèbres Sublimatorium Florian Leclerc vous accompagneront dans le choix du ou des décors qui orneront la pierre tombale.

La plupart du temps, au moins les nom, prénom, dates de naissance et de décès du défunt figurent sur la pierre tombale. Toutefois, il est aussi possible d’acheter des plaques en lieu et place de la gravure. Pour personnaliser la gravure, on peut ajouter les liens de parenté du défunt, son parcours, ses réussites.

Il est aussi possible d’y ajouter des fleurs de deuils ou des plaques en l’honneur de l’être disparu, par exemple « A mon père pour toujours », « A ma grand-mère avec amour ». Le portrait du défunt peut être gravé directement sur la pierre tombale.

Enfin, les pompes funèbres Sublimatorium Florian Leclerc proposent aussi des jardinières pour embellir le monument funéraire.

Comment repeindre des lettres sur une pierre tombale ?

Le rechampissage étant la rénovation d’une gravure sur pierre tombale qui a tendance à s’effacer. Le marbrier funéraire gratte les lettres et remet de la peinture, ce type de demande est très peu coûteux par rapport à la gravure de départ.

EN SAVOIR PLUS

A voir aussi

CONCEPTION D’UN MONUMENT FUNÉRAIRE

Le conseiller funéraire vous accompagne en agence dans la conception de monuments funéraires

CONTACTEZ VOTRE AGENCE

ENTRETIEN D’UNE SÉPULTURE

Vous souhaitez entretenir un monument funéraire pour préserver la mémoire d’un proche disparu ? 100% de nos formules comprennent un ENTRETIEN COMPLET, un FLEURISSEMENT et un BILAN PHOTO PAR MAIL.

EN SAVOIR PLUS